( 17 février, 2019 )

3èmes : Moi, je…

  • Notions /Problématiques : Le problème est de confronter l’autobiographie à l’autoportrait : autrement dit : Comment se « présenter » sans se « représenter » physiquement ? L’autobiographe plasticien est, à la fois, sujet et objet de son travail, de sa recherche, de sa quête. L’oeuvre autobiographique est une oeuvre en formation, proche d’un inachevé parce que le modèle est la vie même en cours. Les artistes qui travaillent sur leur intimité sont loin de faire le bilan de leur vie. Le propos n’est pas là. Le propos est de rendre public, ce qui justement, est de l’ordre de l’intime donc du privé, de l’enfance, des souvenirs, etc. Le sujet témoigne de ce qui le construit ou/et de ce qu’il aurait aimé le construire.

  • Proposition : A partir de l’incitation proposée, réalisez une production plastique comportant obligatoirement le texte « MOI, JE… » et assemblant différents éléments pouvant vous présenter tel que vous êtes, mais sans vous représenter physiquement.

  • Contraintes : Vous vous poserez le problème de la sincérité de votre travail et des limites de cette sincérité.

  • Incitation : Feuille de nombres (1 à 35) aléatoirement distribués. Qu’est-ce qui fait que vous n’êtes pas un numéro ? Qu’est-ce que le sujet si ce n’est soi-même ?

  • Support déclencheur : « MOI,JE… ne suis pas un numéro ! »

  • Travail : Individuel.

  • Techniques : Libres.

  • Format, support et dimensions : Libre mais 24 x 32 cm minimum.

  • Durée : 3 heures.

  • Lexique à retenir Portrait. Autoportrait. Biographie. Autobiographie. Autofiction. Distinction et différences entre Représentation et Présentation. Dispositif. Références. Intégration de texte. Mettre en scène.

  • Culture artistique et références : Eléments de réflexion :

Je déteste mon propre visage, mais je continue à me peindre du fait seulement que je n’ai pas d’autres gens à peindre. F. Bacon

Si les autoportraits nous paraissent à ce point saisissant, c’est qu’ils sont le lieu où les artistes se livrent corps et âme; là où ils semblent les plus sincères, le plus « eux-mêmes »; là aussi où les failles se font jour.

Peindre, c’est mettre en scène, et dans toutes les mises en scène que l’artiste crée au long de sa vie, il peut choisir de tenir le premier rôle.

Dans toutes les œuvres où il se représente, l’artiste n’est pas : il pose.

Œuvres de :

Albrecht Dürer : Autoportrait – 1493

Rembrandt : Autoportrait – 1660

Gustave Courbet : Le désespéré – 1841

Vincent Van Gogh : Autoportrait à l’oreille coupée – 1889

Pablo Picasso : Autoportrait – 1972

Francis Bacon : self-portrait – 1969

Andy Warhol : self-portrait – 1966

Max Ernst : Loplop – 1937

Man Ray : Marcel Duchamp en Rrose Sélavy – 1921

Michel Journiac : Hommage à Freud – 1972

Arnulf Rainer : Barbaratorium – 1982

Cindy Sherman – 1979

Boltanski : Entre temps – 2003

Annette Messager : Les Piques – 1992-1993

Sophie Calle : M’as-tu vue ? – 2003

Nan Goldin : All by myself – 1984

Arman : Autoportrait robot – 1992

Francis Picabia : L’Oeil cacodylate – 1921

  • Critères de notation chiffrée :

  1. Dispositif – Assemblage : / 8

  2. Maîtrise technique : / 8

  3. Implication : / 4

  • Compétences du socle : Compétence 2. Mettre en oeuvre un projet artistique :

C4 – 2.a. Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques.

C4 – 2.b. Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

Publié dans Cours Troisièmes par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ 3èmes : Moi, je… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|