( 18 janvier, 2019 )

3èmes : La peinture quitte les murs !

  • Notions /Problématiques : La notion de peinture artistique est encore trop souvent considérée par les élèves comme étant liée au Beau, au décoratif, à la toile et au cadre. Pratique héritée du XIXème siècle, la peinture, avec l’aventure de l’Art moderne – et plus encore avec les ruptures de l’Art contemporain – a fortement évolué depuis 150 ans. La question de la Représentation n’est plus guère posée seule, mais c’est essentiellement la problématique de le Présentation de l’oeuvre qui est désormais questionnée.

  • Support déclencheur : Pere Borrell del Caso : « Fuyant la critique », huile sur toile de del Caso, Madrid (1874) – Gregory Euclide: « Monde microcosmique fabriqué à partir de déchets de parc » – Alper Dostal – Les paysages brodés d’Ana Teresa Barboza.

  • Proposition : La peinture quitte les murs ! (Variante : La peinture sort du cadre !)

  • Contraintes : Vous pouvez faire référence à une oeuvre existante, mais ce n’est pas une obligation.

  • Travail : Individuel.

  • Techniques : Libres.

  • Format, support et dimensions : Libres mais mais vous vous poserez la question de la présentation de votre travail.

  • Durée : 3 heures.

  • Lexique à retenir : Présentation de l’oeuvre – In Situ – Contexte – Lieu de présentation – Lieu d’exposition – Modalité de l’intégration de l’oeuvre : osmose, domination, dilution, marquage… – Cartel – Cadre.

  • Culture artistique et références : Citations :

« Il est intolérable d’être arrêté par les bords du cadre… »     Clyfford Still – 1963.

  • Critères de notation chiffrée :

    Inventivité : / 10

    Maîtrise technique : / 10

    Références (Si présentes) : / 4

  • Compétences du socle :

Compétence 1. Expérimenter, produire, créerC4. 1a : Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.

Compétence 2. Mettre en oeuvre un projet artistiqueC4. 2b : Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

Publié dans Cours Troisièmes par
Commentaires fermés
( 16 janvier, 2019 )

5èmes : La Narration par la multiplication de scénettes.

  • Notions /Problématiques : La narration, c’est la faculté dans certaines œuvres, le plus souvent des peintures, à raconter une – ou des – histoire(s). On peut observer cet effet narratif dans la peinture d’Histoire (qui relate des faits historiques, mythologiques ou religieux) ou dans les scènes de genre (comme dans certaines miniatures persanes). Cette narration aux divers épisodes se déroule souvent dans un lieu unique mais avec une temporalité différente ou différée. Grâce à ces petites scénettes, laissées par l’artiste, le spectateur va recomposer ou découvrir l’histoire qui se déroule devant lui. Les miniatures, aux couleurs souvent saturées, multiplient les détails les plus fins et les plus précis.

  • Support déclencheur : Feuille photocopiée représentant des peintures rupestres du Tassili n’Ajjer.

hNumérisation_20180820

  • Consignes : Après avoir représenté un décor unique sur la totalité du support, racontez une histoire (narration) multipliant les scénettes à partir des personnages présents sur votre document.

  • Contraintes : Représentez un maximum de détails.

  • Travail : Individuel.

  • Technique : Crayon HB et mise en couleurs aux feutres, aux crayons de couleurs ou à l’aquarelle.

  • Format, support et dimensions : Feuille de papier à dessin (24 x 32 cm).

  • Durée : 3 heures.

  • Lexique à retenir : Narration – Décor – Unicité – Temporalité – Scènes de genre – Peinture d’histoire – Miniatures.

  • Culture artistique et références : Peintures rupestres du Tassili n’Ajjer ( – 5000 ans av J-C) – Miniatures persanes – Jeux d’enfants par Pieter Brueghel l’Ancien en 1560 – La Flagellation du Christ de Piero della Francesca réalisée entre 1444 et 1478 – Les Très Riches Heures du Duc de Berry (1410-1416).- Chroniques de Jean Froissard (vers 1475).

  • Critères de notation chiffrée :

1. Pluralité des scènes : / 5

2. Unicité de la narration / Détails : / 5

3. Mise en couleurs : / 5

4. Quantité de travail : / 5

  • Compétences du socle : 

    Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : C4 – 1a.

Publié dans Cours Cinquièmes par
Commentaires fermés
( 12 janvier, 2019 )

5èmes : Le remake : la planche définitive.

  • Notions /Problématiques :

Ce n’est pas tout de dessiner une belle case : encore faut-il qu’elle soit en cohérence avec celles qui l’entourent. Leur bon enchaînement est en effet essentiel à la fluidité de la lecture et à la compréhension de l’histoire. Les auteurs occidentaux (≠ mangas) pratiquent l’ellipse en donnant à voir aux lecteurs les seuls temps forts de l’action ou du récit. A lui de reconstituer mentalement ce qui s’est passé entre deux images, dans cette mince bande blanche verticale (l’intercase ou la gouttière), qui les sépare. C’est donc au lecteur qu’il appartient de donner une continuité logique aux différentes cases et d’imaginer tout ce que le dessinateur ne lui a pas montré. 

  • Supports de travail : Synopsis d’une planche des Schtroumpfs : Peyo. 

StoryboardSchtroumpf

  • Document d’aide : Une page de Schtroumpfs.

Numérisation_20190112

  • Travail : Par équipe de 2.

  • Technique : Dessin et mise en couleurs libre.

  • Format, support et dimensions : 2 Feuilles blanches format 24 x 32 cm. 2 dimensions.

  • Durée : 4 heures. 

  • Consignes : A partir du story-board projeté, propose un crayonné pour la planche puis retravaille ce crayonné de manière définitive (C’est à dire  avec une mise en couleurs et, si tu le souhaite, des lignes de contours au feutre noir fin). 

  • Contraintes : Vous devez montrer, dans cette planche définitive, tout ce que vous avez appris sur les techniques utilisées en B-D (Phylactères, onomatopées, signes cinétiques, angles de vue, cadrages…) 

  • Lexique à retenir : Planche. Case. Intercase. Gouttière. Découpage. Variation des plans. Echelle des plans. Story board. Crayonné. Phylactères. Onomatopées. Signes cinétiques. Angles de vue. Cadrages… 

  • Culture artistique et références : Œuvres de: Peyo. 

  • Critères de notation chiffrée :

          Exercices 1 et 2 :  / 8

          Planche définitive : / 12 

  • Compétences du socle : Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : C4. 1a. Compétence 3. S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs : C4. 3b.

Publié dans Cours Cinquièmes par
Commentaires fermés
( 11 janvier, 2019 )

Classes de 3e3 et 3e7 : Exposition M. Gérard Bakner.

Adresse du site web de M. Gérard Bakner : http://magicorama.wixsite.com/bakner/galerie

Liste de quelques œuvres présentées en classe : (A revoir sur son site web)

  • Éloge du mouvement.

  • Bande virtuelle jaune.

  • Bande jaune réelle.

  • Hermann revisité.

  • Carré magique :rayures.

  • Voir entre les lignes.

  • Carré virtuel.

  • Surfing.

  • « Fibonacci ».

  • « Hermann inversé ».

  • René Lalique.

  • Astate.

  • Illuzion.

  • Refuge.

Consignes : Après avoir observé (et compris) le travail de M. Gérard Bakner, choisissez l’une de ses œuvres et donnez-en votre interprétation plastique.

Contraintes : Votre production étant potentiellement exposée au côté de celles de M. Bakner, la qualité technique de votre travail devra se rapprocher le plus possible d’une qualité « semi-professionnelle ».

Conseils : Cette interprétation pourra n’être qu’une réappropriation technique (peinture, découpage, collage, assemblage, travail numérique…) ou une relecture signifiante (adaptation de nouveaux critères, changement de variables, modification du résultat visible…).

Remarque : Vous pouvez, également, travailler à partir de l’une des illusions d’optique proposées ci-dessous, ou tout autre illusion d’optique de votre choix mais après avoir reçu validation de ce choix et de votre projet par votre enseignant.

illusion optique1

IllusionOptique 9

illusion optique2

illusion optique3

illusion optique4

illusion optique5

illusion-optique10

illusion optique6

illusion optique7

illusion optique8

Critères de notation :

  • Adaptation : Technique : / 7

  • Adaptation : Relecture : / 7

  • Investissement personnel : / 6

Compétences du socle :

  • Expérimenter, Produire, Créer : C4. 1e

  • Etre sensible aux questions de l’art : C4. 4d

Pour les élèves étant désignés « Médiateurs culturels » :

  • S’exprimer, Analyser : C4. 3a et C4. 3d

Publié dans Cours Troisièmes par
Commentaires fermés
( 10 janvier, 2019 )

4èmes : L’anti-logo.

  • Notions /Problématiques : Un logo fait partie intégrante de l’histoire d’une entreprise et participe de manière importante à son succès. En un clin d’œil, il doit représenter l’image de l’entreprise et ce qu’elle est : familiale, moderne, jeune, dynamique, luxueuse par exemple. Un logo, c’est sa signature, ce qui la rend unique et ce qui permet au grand public de la reconnaître parmi toutes les autres. Certaines compagnies à succès ont bien compris comment utiliser leurs logos pour qu’ils soient des acteurs principaux de leurs succès, mais surtout, qu’ils deviennent incontournables et immanquables aux yeux de tous. 

  • Support déclencheur :

    Starbucks Skull, 2013.

    Liquidated Chanel, Zevs, peinture murale, Zurich, 2007.

  • Travail : Individuel.

  • Techniques : Crayon H-B , Techniques colorées libres.

  • Format, support et dimensions : Feuille de dessin de format 24 x 32 cm. 2 dimensions.

  • Durée : 2 heures.

  • Consignes : Détournez un logotype* d’une marque connue. Vous mettrez en valeur un aspect très éloigné – et même opposé – du logo original. Saisissez-vous de la singularité des images d’artistes ayant des démarches artistiques critiques de la société de consommation. Développez votre point de vue, votre jugement et votre regard critique.

  • Contraintes : Vous vous attacherez à réaliser une mise en couleurs la plus « professionnelle » possible.

c4FakeAntiLogoRéférences

  • Lexique à retenir : Logotype – logo – discours – typo – caractère – symbole – Détournement.

  • Culture artistique et références : Œuvres de:

Etude des différents types de logos et de plusieurs logo de marques connues.

Starbucks Skull, 2013.

Liquidated Chanel, Zevs, peinture murale, Zurich, 2007.

  • Critères de notation chiffrée :

Détournement : / 7
Graphisme
: / 6
Maîtrise colorée : / 7

  • Compétences du socle :

Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : C4 – 1.a.

Compétence 4. Se repérer dans les domaines liès aux arts plastiques : C4 – 3.d.

Publié dans Cours Quatrièmes par
Commentaires fermés
( 9 janvier, 2019 )

6èmes : Intégration : la jungle.

  • Notions /Problématiques : Il s’agit de faire réfléchir les élèves sur les notions de représentation, de ressemblance et d’écart entre une réalité et sa représentation dessinée.

  • Support déclencheur : 1 fragment d’image de jungle. (Voir document ci-joint).

  • dense_vegetation_by_dessins_fantastiques-d6218u3

  • Travail : Individuel.

  • Techniques : Dessin; outils imposés : Crayon noir HB et feutre noir fin.

  • Format, support et dimensions : Une feuille blanche de dessin de format 24 x 16 cm. 2 dimensions.

  • Durée : 2 heures.

  • Consignes : 1. Coller le document distribué sur votre support, à l’endroit où vous le désirez.

2. Poursuivez le dessin, au crayon noir HB, puis au feutre noir fin, afin que le fragment collé ne soit plus visible, que l’œil ne puisse voir la différence entre votre travail et le dessin original.

                            3. On appelle cela, en Arts plastiques, une intégration de document.

  • Contraintes : Travail en 1 heure, seulement.

  • Lexique à retenir : Intégration – Ressemblance – Écart – Représentation.

  • Culture artistique et références : Henri Cueco : Le paysage regardé.

  • Critères de notation chiffrée :

1. Intégration : / 7

2. Quantité de travail : / 7

3. Maîtrise technique : / 6

  • Compétences du socle : Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : C3 – 1.a et C3 – 1.b

Publié dans Cours Sixièmes par
Commentaires fermés
( 9 décembre, 2018 )

3èmes : M. et Mme Térieur.

  • Notions /Problématiques : Rechercher l’expression consiste-t-il avant tout, de la part de l’artiste, à laisser transparaître dans l’oeuvre ses sentiments, l’empreinte de sa subjectivité ? L’attention aux éléments plastiques considérés pour eux-mêmes, sans qu’ils aient à dépendre d’un message extérieur, ne permet-il pas de charger l’oeuvre d’un pouvoir expressif ? C’est sans doute ce qui fait dire à Kandinsky : « Comme un musicien peut donner ses impressions-émotions du lever du soleil sans appliquer les sons du coq chantant, le peintre (le plasticien) a des moyens purement picturaux (plastiques) pour habiller ses impressions du matin sans peindre un coq ». 

  • Support déclencheur : Devinette : Les époux Térieur ont des jumeaux, 2 garçons.

    Comment les appellent-ils ?

    Réponse : Alain et Alex. 

  • Proposition : Mais ce sont de faux jumeaux que tout oppose et, en premier lieu, le physique : L’un est clos, reclus, tourné vers lui-même, craignant le monde extérieur; L’autre est ouvert, il n’hésite pas à montrer tout de ce qu’il est, de son intériorité au dehors, à tel point qu’on le croit perméable à l’espace environnant…

    Représentez-les en volume. 

  • Contraintes : Vous placerez sur un socle les 2 sculptures, côte à côte. 

  • Travail : Individuel ou par équipes de 2. 

  • Techniques : Libres et au choix, mais variées et en volume. 

  • Format, support et dimensions : Socle de présentation – 3 dimensions. 

  • Durée : 3 heures. 

  • Lexique à retenir : Assemblage – Appropriation – Récupération – Détournement – Composite – Matériaux homogènes – Matériaux hétérogènes – Matériaux hétéroclites – Techniques mixtes – Volume – Socle – Combine-painting. 

  • Culture artistique et références : Citations :

« Comme un musicien peut donner ses impressions-émotions du lever du soleil sans appliquer les sons du coq chantant, le peintre (le plasticien) a des moyens purement picturaux (plastiques) pour habiller ses impressions du matin sans peindre un coq ».

Wassily Kandinsky

Œuvres de:

Kurt Schwitters.

Robert Rauschenberg. 

  • Critères de notation chiffrée :

Identification des 2 frères par la plasticité : / 4

Techniques mixtes, composite, inventivité / Complexité… : / 8

Qualités plastiques / Effet visuel : / 8

Bonus : Quantité de travail : / 2

Malus : Absence de socle : / 4

  • Compétences du socle :

Compétence 1. Expérimenter, produire, créerC4 – 1 – a

Compétence 2. Mettre en oeuvre un projet artistiqueC4 – 1 – b.

Publié dans Cours Troisièmes par
Commentaires fermés
( 9 décembre, 2018 )

6èmes : La quinzaine des arts ménagers.

  • Notions /Problématiques : La représentation est une notion généralement liée à celle de la figuration : elle consiste à faire apparaître l’image d’un objet, d’un personnage, d’un paysage, d’un concept… La ressemblance est ce qui rapproche et associe un objet (un paysage, un personnage…) et sa représentation, son image. L’écart est la différence, la distance qui sépare un objet réel et son image. L’objectif est ici de faire prendre conscience aux élèves de l’existence de la pluralité des représentations possibles ainsi que de leurs lisibilités. Ils aborderont également les notions de forme et de fond – et leur relation – ainsi que de celles de ligne de contour, de schématisation de la forme, et de simplification de la forme…

  • Support déclencheur : Travail de Heidi Wood.

bdMeymac_inst_e

  • Travail : Individuel.

  • Techniques : Dessin : Crayon HB + Technique : Peinture.

  • Format, support et dimensions : 2 feuilles de dessin de format 24 x 32 cm. 2 dimensions.

  • Durée : 2 heures.

  • Consignes : Vous avez devant vous un ustensile de cuisine ou de décoration.

    Représentez-le de la manière la plus schématique possible, tout en lui conservant ses caractéristiques de reconnaissance et de ressemblance les plus importantes (discriminantes).

    Décalquez – ou transférez – votre dessin sur un deuxième support, de manière à obtenir deux représentations identiques.

    Avec le premier dessin, peignez votre support et votre objet, en choisissant les deux couleurs qui en permettent la plus grande lisibilité de la forme de l’objet (contraste coloré).

    Avec le second dessin, peignez votre support et votre objet, en choisissant les deux couleurs qui, au contraire, rendront sa lisibilité la plus difficile possible.

  • Contraintes : Vous travaillerez vos couleurs en aplat (sans nuances).

  • Lexique à retenir : Représentation schématique – Ressemblance – Contraste coloré – Aplats colorés – Lisibilité – Caractéristiques discriminantes – Pluralité des représentations – Fond/Forme – Ligne de contour.

  • Culture artistique et références : Œuvres de: Heidi Wood.

  • Critères de notation chiffrée :

Ressemblance / Écart : / 6

Éléments discriminants : / 4

Techniques de l’aplat coloré : / 6

Couleurs : choix : contrastes : / 4

  • Compétences du socle :

Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : Choisir, organiser et mobiliser des gestes, des outils et des matériaux en fonction des effets qu’ils produisent. C3. 1a

Rechercher une expression personnelle en s’éloignant des stéréotypes.

Intégrer l’usage des outils informatiques de travail de l’image et de recherche d’information, au service de la pratique plastique. C3. 1c

Publié dans Cours Sixièmes par
Commentaires fermés
( 7 décembre, 2018 )

5èmes : BD 5 : Le synopsis et le story board.

  • Notions /Problématiques : Ce n’est pas tout de dessiner une belle case : encore faut-il qu’elle soit en cohérence avec celles qui l’entourent. Leur bon enchaînement est en effet essentiel à la fluidité de la lecture et à la compréhension de l’histoire. Les auteurs occidentaux (≠ mangas) pratiquent l’ellipse en donnant à voir aux lecteurs les seuls temps forts de l’action ou du récit. A lui de reconstituer mentalement ce qui s’est passé entre deux images, dans cette mince bande blanche verticale (l’intercase ou la gouttière), qui les sépare. C’est donc au lecteur qu’il appartient de donner une continuité logique aux différentes cases et d’imaginer tout ce que le dessinateur ne lui a pas montré.

  • Support déclencheur : Exercice 1 : Planche extraite de Ric Hochet : Les compagnons du Diable : Tibet – Duchateau.

tibet-ric-hochet-les-compagnons-du-diable

  • Consignes de l’exercice 1 : Sur la feuille distribuée, rédiger le synopsis de la planche proposée.  

  • Support déclencheur : Exercice 2 : Planche extraite de : Le vent sauvage : Derib.

Numérisation_20180710 (2)

  • Consignes de l’exercice 2 : Sur la feuille distribuée, proposer un découpage de l’action (story-board) pour la planche répondant au scénario suivant : « Le chariot prend de la vitesse et se renverse. »
  • Travail : Individuel.
  • Technique : EcritureDessin.

  • Format, support et dimensions : 2 Feuilles blanches format 21 x 329,7 cm. 2 dimensions.

  • Durée : 2 heures.

  • Lexique à retenir : Planche. Case. Intercase. Gouttière. Découpage. Variation des plans. Echelle des plans. Story-board. Crayonné. Angles de vue. Intérieur/Nuit – Extérieur/jour. Scénario.

  • Culture artistique et références : Œuvres de: Tibet – Duchateau -  Derib.

Publié dans Cours Cinquièmes par
Commentaires fermés
( 19 septembre, 2016 )

4èmes : « Comment en suis-je arrivé à ce désordre ? »

 

  • Notions /Problématiques : La problématique est, ici, d’aborder la différence entre un espace plastique organisé et un espace plastique inorganisé – ou désorganisé -. Ces notions se confronteront avec celles de la structure, de la progressivité et du sens de lecture d’un travail de cohérence plastique.

  • Incitation : Comment en suis-je arrivé à un tel désordre ? (Travail d’après photocopie).

4èmes :

  • Consignes : Après avoir observé de quels éléments plastiques était constitué le document distribué et constaté sa structure interne, vous exploiterez le document, en le désorganisant le plus complètement possible et en créant un sérieux désordre dans les éléments plastiques.
  • Contraintes : Vous vous attacherez à déconstruire votre espace de manière la plus complète possible en variant au maximum les différents éléments plastiques.
  • Travail : Individuel.
  • Techniques : Libres.
  • Support : 1 feuille blanche au format 24 x 32 cm
  • Dimensions : 2. Petits reliefs acceptés.

  • Durée : 3 heures.
  • Lexique à retenir : Éléments plastiques. Organisé / Désorganisé; Ordre / Désordre; Structure; Déconstruction; Composition; Sens de lecture; Progressivité; Vide / Plein; Cohérence plastique.
  • Culture artistique et références : Œuvres de : Fra Angelico : L’Annonciation –

    Picasso : Chaise – Bouteille -

    Raoul Hausmann -

    Schwitters -

    Robert Rauschenberg : Axle -

  • Critères de notation :Désordre : Réalisation : / 7

    Variation et richesse des éléments plastiques : / 7

    Maîtrise technique : / 6

Publié dans Cours Quatrièmes par
Commentaires fermés
12
Page Suivante »
|