( 27 mars, 2019 )

4èmes : Le mouvement suggéré : Flash.

  • Notions /Problématiques : Il s’agit d’unir le concept d’espace et celui de temps pour faire naître une représentation du mouvement. Cette tentative se retrouve à la même époque chez Marcel Duchamp, Robert Delaunay ou Jacques Villon, qui tous se préoccupent de traduire la sensation de déplacement par le jeu des formes plastiques. Duchamp affirme, lui, avoir esquissé le « Nu descendant un escalier » sans être au courant des tentatives futuristes, sa démarche étant de toute manière plus proche de celles des cubistes et de leur principe de la décomposition des formes. 

  • Support déclencheur : Marcel Duchamp: « Nu descendant un escalier, 1912 »- Travaux de Ucello, Robert Delaunay, Jacques Villon, Giacomo Balla et Vélickovic.

  • Document de travail : Flash de Carmine Infantino.

flash

  • Travail : Individuel.
  • Techniques : Feutres et crayons de couleurs et techniques libres.
  • Format, support et dimensions : Feuille de dessin de format 24 x 32 cm. 2 dimensions.
  • Durée : 3 heures.
  • Incitation / Proposition : Après avoir observé différents procédés permettant de donner l’illusion du déplacement, il vous est demandé de réutiliser vos connaissances pour mettre en mouvement le personnage de Flash, dessiné par Carmine Infantino. « Faut qu’il bouge ! »
  • Lexique à retenir : Illusion – Mouvement – Représentation du mouvement – Signes cinétiques – Rythme – Dynamisme – Modernité – Sensation de déplacement.
  •  Culture artistique et références :

    Citations :

    « Mon but était la représentation statique du mouvement – une composition statique d’indications statiques des positions diverses d’un mouvement. » Marcel Duchamp – 1958.

    « La matière, le temps et l’espace constituent une trinité indissociable et le mouvement est la force qui démontre cette trinité. » Ernesto Armitano – 1973.

    Œuvres de: Ucello. Etienne -Jules Marey. Robert Delaunay - Marcel Duchamp – Jacques Villon – Giacomo Balla - Vélickovic.

  •  Critères de notation chiffrée :

    Procédés : richesse : / 6

    Procédés : réalisation : / 7

    Quantité de travail : / 7

  • Compétences du socle :

Compétence 1. Expérimenter, produire, créer : C4. 1. b.

Compétence 3. Etablir une relation entre sa pratique et celle des artistes : C4. 3. b.

Publié dans Cours Quatrièmes par
Commentaires fermés
( 19 septembre, 2016 )

4èmes : « Comment en suis-je arrivé à ce désordre ? »

 

  • Notions /Problématiques : La problématique est, ici, d’aborder la différence entre un espace plastique organisé et un espace plastique inorganisé – ou désorganisé -. Ces notions se confronteront avec celles de la structure, de la progressivité et du sens de lecture d’un travail de cohérence plastique.

  • Incitation : Comment en suis-je arrivé à un tel désordre ? (Travail d’après photocopie).

4èmes :

  • Consignes : Après avoir observé de quels éléments plastiques était constitué le document distribué et constaté sa structure interne, vous exploiterez le document, en le désorganisant le plus complètement possible et en créant un sérieux désordre dans les éléments plastiques.
  • Contraintes : Vous vous attacherez à déconstruire votre espace de manière la plus complète possible en variant au maximum les différents éléments plastiques.
  • Travail : Individuel.
  • Techniques : Libres.
  • Support : 1 feuille blanche au format 24 x 32 cm
  • Dimensions : 2. Petits reliefs acceptés.

  • Durée : 3 heures.
  • Lexique à retenir : Éléments plastiques. Organisé / Désorganisé; Ordre / Désordre; Structure; Déconstruction; Composition; Sens de lecture; Progressivité; Vide / Plein; Cohérence plastique.
  • Culture artistique et références : Œuvres de : Fra Angelico : L’Annonciation –

    Picasso : Chaise – Bouteille -

    Raoul Hausmann -

    Schwitters -

    Robert Rauschenberg : Axle -

  • Critères de notation :Désordre : Réalisation : / 7

    Variation et richesse des éléments plastiques : / 7

    Maîtrise technique : / 6

Publié dans Cours Quatrièmes par
Commentaires fermés
( 2 septembre, 2016 )

Évaluation des compétences en Arts plastiques

Est MAÎTRE, l’élève qui a une excellente pratique de la compétence visée, est capable de l’utiliser dans différentes situations, peut donner des conseils ou des avis sur cette compétence et est reconnu par les autres dans la maîtrise de cette compétence.

Est EXPÉRIMENTÉ, l’élève qui a une bonne pratique de la compétence visée, est capable de l’utiliser et de la développer, peut juger de son propre niveau et de celle des autres et est capable d’intégrer de nouveaux apports et de partager ses acquis personnels.

Est APPRENTI, l’élève qui commence dans sa pratique de la compétence visée, progresse dans sa maîtrise ou sa compréhension, est capable d’expérimenter et d’explorer, d’enrichir son vocabulaire plastique, de recevoir et d’appréhender des conseils et des avis, d’évaluer l’écart qui existe entre son niveau et le niveau souhaité. Il est manifestement motivé pour réduire cet écart.

Est DÉBUTANT, l’élève qui aborde seulement la compétence visée, sans connaître ni son étendue ni sa complexité, n’a eu aucune pratique préalable – ou très peu -, ne peut que difficilement intégrer les conseils et a besoin de supports variés et faciles d’accès pour progresser. Il doit, toutefois, pour accéder à son statut de DÉBUTANT, manifester une certaine curiosité et une motivation visible.

Le signe : Ø signifie que la compétence n’a pû être évaluée (élève absent, travail hors-sujet ou totalement incompris).

( 23 juillet, 2016 )

Compétences travaillées et évaluées en Arts plastiques au Cycle 4 (fin de 3ème).

COMPÉTENCE 1 : Expérimenter, Produire, Créer.
C4. 1-a :     Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.

C4. 1-b :     S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.

C4. 1-c :     Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.

C4. 1-d :     Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.

C4. 1-e :     Prendre en compte les conditions de la réception de sa production dès la démarche de création, en prêtant attention aux modalités de sa présentation, y compris numérique.

C4. 1-f :     Exploiter des informations et de la documentation, notamment iconique, pour servir un projet de création.

COMPÉTENCE 2 : Mettre en oeuvre un projet artistique.

C4. 2-a :     Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.

C4. 2-b :     Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

C4. 2-c :     Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper des difficultés éventuelles.

C4. 2-d :    Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.

C4. 2-e :     Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

COMPÉTENCE 3 : S’exprimer, Analyser sa pratique, celle de ses pairs; Établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité.

C4. 3-a :     Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse; s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.

C4. 3-b :      Etablir des liens entre son propre travail, les œuvres rencontrées ou les démarches observées.

C4. 3-c :     Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

C4. 3-d :     Porter un regard curieux et avisé sur son environnement artistique et culturel, proche et lointain, notamment sur la diversité des images fixes et animées, analogiques et numériques.

COMPÉTENCE 4 : Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art.

C4. 4-a :     Reconnaître et connaître des œuvres de domaines et d’époques variés appartenant au patrimoine national et mondial, en saisir le sens et l’intérêt.

C4. 4-b :     Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre d’art dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.

C4. 4-c :     Proposer et soutenir l’analyse et l’interprétation d’une oeuvre.

C4. 4-d :     Interroger et situer œuvres et démarches artistiques du point de vue de l’auteur et de celui du spectateur.

C4. 4-e :     Prendre part au débat suscité par le fait artistique.

|